?

Log in

  | 0 - 4 |  
black_snape [userpic]

Garrigue Prod

le 07 août 2007 (02:01)
tired

current mood: tired
current song: Sigur Ros

Voilà, insomniaque il m'arrive de me rappeler que j'ai créer ce compte LJ pour y poster des choses parfois, ce que je fais beaucoup comme vous le notez ! (en fait c'est à cause de babe que je l'ai crée m'enfin)

Et puisque je passe par là, j'en profite pour laisser ces liens auxquels vous ne devez pas échapper : http://garrigueprod.blogspot.com/
http://www.youtube.com/user/babesegave

Je vous laisse le plaisir d'aller découvrir les vidéos détournement de la Garrigue Prod. (bon, ok, les seules personnes qui vont lire ça sont déjà au courant mais faut bien que je m'y crois)
May The Provence'Spirit Be With You !

black_snape [userpic]

Breathe me

le 07 avril 2007 (00:01)
melancholy

current mood: melancholy

Une petite merde que j'ai écrit il y a quelques jours... en 20 minutes ^^
ça se voit, vous me direz
Un pitit one shot Harry Potter donc, inspiré d'une chanson de Sia : Breathe me (que je vous conseille d'aller tout de suite écouter)

***

Dans l’obscurité du rideau, il attendait.

La guerre était finie depuis plusieurs années déjà, mais le monde sorcier était toujours en reconstruction. Tant de souffrance et de mal ne s’envolent pas si facilement. Tant de familles détruites, d’amitiés trompées, de vies démolies. Lui-même n’y avait pas plus échappé qu’un autre. Mais malgré tout ce qu’il avait perdu, malgré tout ce qu’il avait subi, rien n’avait été pire que sa disparition. La disparition de l’être aimé.
La vie les avaient séparés, puis ils s’étaient retrouvés, enfin. Mais de nouveau, le sort c’était acharné. Pourquoi ne le lui avait-il pas dit à ce moment là ? Pourquoi ne pas lui avoir confié ses sentiments ? Il avait eu peur, comme toujours.

Et à présent il se trouvait là, tapi dans l’ombre alors que des milliers de personnes criaient son nom, de l’autre côté.

Leurs routes s’étaient séparées, malgré eux. A cause de la guerre. Ils ne se comprenaient plus, ne se reconnaissaient plus. Ils se cachaient tous deux derrière de faux semblants, derrière leurs remords et leur rancune. Les non-dits détruisent tout.

Mais il ne l’avait pas oublié. Jamais. Et ce soir, c’est pour l’être aimé qu’il allait chanter de nouveau. C’est pour lui, qu’il entonnerait cette mélodie si chère à son cœur. Celle qu’il avait composé en son honneur. Celle qu’il espérait être entendue enfin, un jour. Peut-être ce soir.

Le rideau se leva. Une foule en liesse acclama la rock star. « Sirius is dead beyond the bar » déplaçait toujours des foules en délires. Toutes ces filles qui rêvaient de l’approcher, lui, Sirius, de le toucher, de s’en faire aimer. Toutes ces filles qui ne l’intéressaient pas… car son cœur appartenait déjà à quelqu’un. Quelqu’un qu’il espérait être là, à ses côtés.

Le concert battait son plein. Sirius donnait tout ce qu’il avait, comme à chaque fois. Tellement, qu’il commençait à se vider de son énergie. Plus qu’une chanson. La chanson.
Pour la première fois de la soirée, une musique douce se fit entendre. Le cœur de Sirius se serra alors que ses yeux parcouraient la salle.

La scène s’éteint presque quasiment, ne laissant qu’un faible faisceaux lumineux venir le caresser. Le piano posa l’atmosphère. Dans un souffle, Sirius y joint sa voix. Une voix plaintive, en souffrance. Une voix emprunte d’une émotion à fleur de peau. Ses yeux s’embuèrent au fur et à mesure qu’il mettait son cœur dans les paroles qu’il prononçait. Il savait que l’Autre ne serait pas là. Comme toujours.

Help, I have done it again
I have been here many times before
Hurt myself again today
And, the worst part is there's no-one else to blame

Be my friend
Hold me, wrap me up
Unfold me
I am small
I'm needy
Warm me up
And breathe me

Ouch I have lost myself again
Lost myself and I am nowhere to be found,
Yeah I think that I might break
I've lost myself again and I feel unsafe

Be my friend
Hold me, wrap me up
Unfold me
I am small
I'm needy
Warm me up
And breathe me

Il prononça les derniers mots dans un murmure, puis sa voix s’éteint.

Tout avait été sa faute. Il savait qu’il n’aurait pas dû prononcer certains mots, s’éloigner sans chercher à le comprendre. Il réalisait qu’il ne l’avait pas soutenu, qu’il l’avait abandonné. Et à présent, c’était sa seule manière de pouvoir lui dire tout ça.

Alors que le rideau se refermait sur son mal, il ferma les yeux et vit son visage. Ce visage qu’il avait tant aimé contempler. Ce visage qu’il ne verrait jamais plus. Car, à cause de lui, Remus était mort…


***

En ce jour, mes pensées vont vers celui que j'ai perdu il y a déjà si longtemps...
*love*

black_snape [userpic]

Loose

le 11 octobre 2006 (12:29)
pissed off

current mood: pissed off

Désireuse de vagabonder sur le net, me voilà partie ce matin avec Robert, et arrivée peu de temps après, sur la toile. N'y voyant pas l'heure passer, je me complais dans des retrouvailles avec mamour, malheureusement mon ventre me rappelle à la réalité : je dois aller manger. Et là je suis frappée par l'infortune, car à peine le nez dehors, je reçois une avalanche de pluie qui ne veut cesser depuis plusieurs heures maintenant. Et me voilà là, bloquée dans les méandres de la BU, en gilet, toussant tout mon saoûl, attendant que la pluie cesse. Vengeance divine de mes instants de bonheur retrouvés grâce au net ? Hmm hmm... je pense que c'est la fièvre qui me fait parler. Me voilà seule face à cette connexion à présent... seule face à ma faim... à mon désir de rentrer m'abreuver. Connard de Robert, si je l'avais pas amené avec moi, j'aurais pu rentrer tranquille ! Non mais j'vous jure...

black_snape [userpic]

The book of lies

le 15 septembre 2006 (16:38)
tired

current mood: tired
current song: Deus

Entrée en matière étrange pour un blog étrange... Poussée par Wonderbabe (et aidée par elle surtout), je me suis lancée sans trop savoir quoi y dire. Un éclair de génie aurait pu m'assaillir et me dicter un texte détonnant pour ce premier post, malheureusement les génies sont devenus mes ennemis ces derniers temps, alors ce sera tout ce qu'il y a de plus basique. Finalement je me dis que je pourrais poster ici mes quelques écrits mais tout ceci est tellement loin et déprimant quand j'y repense, hormis les délires Harry Potter héhé !

Et bien soit ! Voici un tout petit texte écrit il y a des années. Peu joyeux pour un premier post, mais que voulez-vous... comme dirait Nathalie dans Hélène et les Garçons : "L'amour ça fait mal" ! (aucun lien néanmoins ^^)

"Rester là, sans rien dire. La seule chose dont elle rêvait. Le silence, la paix. Ce n'était pas beaucoup demander. Ca ne semblait pas impossible. Mais voilà, rien n'est jamais comme on le désire. Les choses les plus simples sont souvent celles qui sont le plus difficile à obtenir. Elle le savait bien. Entourée, mais seule. Faire semblant, toujours. Parce qu'on nous obligle à être parfait, parce qu'on nous dit qu'il ne faut pas montrer de faiblesse. Parce qu'on a peur d'être jugé. Alors on se replie sur soi-même, on se protège peu à peu du monde qui nous entoure. On essaie de disparaître. Et on fini par s'auto-détruire..."

See you in another life ! (les fans de Desmond comprendront ^^)

  | 0 - 4 |